Prêts Immobiliers libres

Les prêts libres bancaires

Les prêts libres bancaires sont des prêts non réglementés qui permettent de financer tous types de projets (achat de la résidence principale, préfinancement d'une revente immobilière, investissements locatifs, travaux, sci…) leurs durées peuvent être longues jusqu’à 40 ans et ils ne répondent à aucune réglementation spécifique quant à l'emprunteur, au bien financé ou au montage financier. Pour autant, les banques peuvent appliquer des procédures internes en exigeant certaines contraintes, qui pourront varier d'un établissement à l'autre.

Ma forte connaissance des procédures internes de mes partenaires bancaires, me permet d'optimiser votre demande de financement et de vous guider vers l'établissement qui proposera les solutions qui vous seront parfaitement adaptées.

1- Les prêts libres bancaires principaux

Ce sont des prêts non réglementés qui permettent de financer tous types de projets (achat de la résidence principale, investissements locatifs, travaux, sci…) leurs durées peuvent être longues jusqu’à 40 ans. Ces prêts sont garantis soit par une hypothèque soit par une caution bancaire. En Alsace, le droit local permet de bénéficier de conditions avantageuses sur les frais d’inscription hypothécaire. Le cautionnement bancaire permet d’éviter une inscription hypothécaire sur le bien, dans certains cas, un reversement d’environ 70 % de la cotisation de départ est possible si le prêt a été honoré jusqu’à son terme.

2- Le prêt relais ou le prêt achat revente

Ce prêt est proposé aux propriétaires qui souhaitent acquérir un nouveau bien immobilier avant d’avoir vendu un autre bien (mis en vente). Si le prix d’achat excède la valeur du bien mis en vente, alors le prêt relais est accompagné d’un prêt complémentaire.

2 types de prêts relais existent :

Le prêt relais dit 'sec'

Cette formule peut convenir lorsque le prix du nouveau bien est inférieur au prix du bien vendu. Dans ce cas, la banque propose un relais « sec » qui est une simple avance financière remboursée par la vente du premier bien immobilier. Dans ce cas- ci, l’emprunteur ne rembourse mensuellement que les intérêts d’emprunts.

Prêt relais couplé avec un autre prêt immobilier

Si la revente immobilière ne permet pas de financer intégralement le nouveau bien, alors il est nécessaire de coupler le prêt relais avec un prêt complémentaire. Tant que le premier bien n’est pas vendu, l’emprunteur doit alors rembourser chaque mois les intérêts d’emprunts de son prêt relais, en plus des mensualités de son prêt immobilier. Il existe toutefois des solutions de franchise totale accordées sur 12 ou 24 mois qui permettent à l’emprunteur de ne rembourser les intérêts de son prêt relais qu’après la revente du bien

3- Le prêt In Fine

Le prêt In Fine est un montage immobilier favorable aux investisseurs qui souhaitent financer un bien immobilier destiné à la location. Le remboursement d’un prêt in fine s’effectue en deux temps : durant le temps du prêt, il n’y a que les interêts du prêt qui sont remboursés, au terme, le capital est remboursé en une seule fois. Pour y parvenir, la banque demande l’adossement d’un placement d’épargne (en général une assurance vie ) ; ainsi, l’épargne  alimentée régulièrement assurera le bon versement du capital à l’issue du financement

Le principal avantage du prêt In Fine est un avantage fiscal. En effet, l’investisseur pourra déduire de ses revenus locatifs, les intérêts d’emprunts dont le montant total est plus élevé que pour un prêt classique.

simuler votre crédit

×